Reviewed by

Morgane Leten - Nutrition & Fertility Coach

Back

How To Deal With Hair Loss

Reviewed by

Morgane Leten - Nutrition & Fertility Coach

We know hair loss can be scary and stressful. For most women, hair is a huge part of our identities and suddenly losing a lot of it can be a major cause for concern, especially if you weren’t expecting it.

But don’t worry. Hair loss, though concerning, is very common and usually short-lived. When you take charge of your hormones and understand why hair loss happens, you can take away some of the anxiety and better support the health of your hair. In this post, we will tell you what to expect and how to handle it (And don’t worry: you are not going bald. We promise.)

What causes hormonal hair loss?

Hormonal hair loss is caused by dramatic hormonal changes in your body. The regular hormone changes during your cycle, though noticeable, are not usually enough to trigger hair loss. For hair loss to happen, something more major is often going on. Here are some common things that might trigger hormonal hair loss:

  • Going off the birth control pill
  • Recovering after you’ve just had a baby
  • The onset of perimenopause or menopause
  • Extreme stress

Going off the Pill and Hair Loss

When you stop taking the birth control pill, it is possible that a lot of hair may start falling out all at once. This is due to something called telogen effluvium, a temporary condition that causes hair to shed and is caused by the hormonal stress of coming off the pill. This is also known as a shedding phase but when your hormones are out of balance, it can last up to six months. Some women experience mild hair loss and others may notice hair thinning where the density of hair is considerably less. This is not a permanent condition and will subside after your body adjusts to not being on birth control. However, it can take up to a year before your hair returns to it’s normal density.

For more information on how to stop taking the pill, check out our guide here.

Going On the Pill and Hair Loss

Some women may also notice some hair loss when starting hormonal birth control. This is because your body thinks you are in the early stages of pregnancy which can sometimes trigger shedding as well. When a sperm fertilizes an egg, a woman’s estrogen and progesterone levels change to prevent future ovulation. Birth control pills work in the same way.

Hair loss caused by birth control pills is usually temporary and should stop within a few months.

Menopause and Hair Loss

Because menopause impacts the production of several hormones, it can also trigger hair loss in women. During menopause, you create less estrogen and progesterone which help hair grow faster and stay on your head for longer periods of time. When these hormones drop, hair grows more slowly and starts to become thinner. This hormonal decline can also trigger an increase in the production of androgens, a type of male hormone which can shrink hair follicles. This can cause some hair loss, and annoyingly, it can also cause some peach fuzz-like hair to grow on your face. Lifestyle changes can help your body adjust to these hormonal imbalances.

Guud to know: Read more about perimenopause and the lifestyle changes that can help alleviate symptoms

Postpartum Hair Loss

While there’s many not-so-nice symptoms of being pregnant, one guud one is super thick, shiny hair. The average person loses about 100 hairs per day. This may sound like a lot, but it happens gradually so you don’t even really notice. But, when you’re pregnant, your hormones actually stop these hairs from falling out. That’s what makes it look so lush!

But many new mums often notice significant hair loss a few months after having a baby. This is normal, despite the fact that it can be scary (and disappointing after experiencing lovely pregnancy hair!) It is caused by falling estrogen levels and many doctors or dermatologists may refer to it as excessive hair shedding. You may start to notice this shedding about 6 months after giving birth. But don’t worry, it will subside and your hair should be back to normal by the time your baby celebrates their first birthday!

Extreme Stress and Hair Loss

Similar to what happens when you go off the pill, extreme stress can trigger hair loss as a result of telogen effluvium which causes your hairs to fall out without new hairs growing in to replace them. You’ll usually notice this shedding phase about 2-3 months after the stressful event or lifestyle change. So if you’ve just had a major breakup, moved countries, suffered a tragedy or any other number of major life stresses, be on the lookout for some sudden thinning of your hair across your entire scalp. In most cases, this is temporary and minor and will simply result in more hairs on your pillow, in the drain or in your brush.

Hair loss caused by stress is called telogen effluvium. Unlike hormonal hair loss in women, it usually isn’t permanent. Like other forms of temporary hair loss, telogen effluvium affects your hairline by forcing hairs into the telogen phase, the final phase of your hair’s growth cycle. This can cause your hairs to fall out without replacement hairs growing in to replace them.

You’ll usually notice telogen effluvium hair loss two to three months after the stressful event or lifestyle change that triggered it.

How much hair will I lose?

This varies for everyone. Sometimes it’s just some more hairs on your pillow, in the drain or on your hairbrush. Other times, it’s a more obvious thinning across your entire scalp. Some women notice that the density of their ponytail changes and they need to use a smaller elastic band than they used to. For the most part, symptoms are minor and temporary and hair density will return after a few months. However, if you’re concerned, talk to your doctor. Sometimes, more dramatic hair thinning can be a sign of a thyroid problem.

When will my hair grow back?

Yes! Rest assured, you will not go bald. Most cases of hormonal hair loss last no more than six months and many women return to their regular hair density within one year.

Can I do anything to support the health of my hair?

You can spend as much as you want on fancy shampoo and conditioner but the fact is, the health of your hair is largely dependent on vitamins and minerals. There are a few vitamins and minerals that are especially important for hair health:

  • Zinc and selenium - Both are great minerals to support your skin and hair. Research has shown that zinc and selenium can help speed up the repair of damaged hair follicles.
  • Copper is an important mineral that contributes to normal hair pigmentation.
  • Your best friend Magnesium - contributes to normal psychological function, normal nervous system function, and to the reduction of fatigue and tiredness. These are all things that make you less able to handle stress, and stress is a trigger for hair loss.

Healthy hair starts with a healthy lifestyle and enough nutrients. Eat a balanced diet (all colours of the rainbow). Do you want to supplement, then make sure you choose high-quality supplements with active ingredients.

Do you want to know more about our products and find out which ones suit you? Take the quiz.

Have more questions about how to get your hair looking its best? Talk to us. We can help.


___EN___

___FR___

Nous savons bien que la perte des cheveux peut générer du stress et de la peur. Pour la plupart d’entre nous, les cheveux représentent une grande part de notre identité, donc, en perdre beaucoup et rapidement, peut être préoccupant, surtout si ça arrive sans prévenir. Mais ne vous inquiétez pas. La chute des cheveux, bien que problématique, est plutôt commune et éphémère. Lorsque vous tenez compte de vos hormones et comprenez l’origine de la diminution de votre masse capillaire, vous pouvez enfin vous détendre et contribuer un peu plus à la santé de vos cheveux. Dans ce post, nous allons vous expliquer ce à quoi vous devez vous attendre et comment gérer la situation (et, ne vous tracassez pas: vous n’allez pas devenir chauve, promis.)

Quelles sont les Causes de la Perte Capillaire?

La perte des cheveux d’origine hormonale est déclenchée par des changements hormonaux importants dans votre corps. Les variations hormonales régulières de votre cycle, bien que notables, ne sont généralement pas suffisantes pour provoquer la chute des cheveux. Cela nécessite des variations plus conséquentes, pour que cela arrive. Voici une liste d’éléments susceptibles d’entraîner la perte de cheveux hormonale:
  • Arrêter la pillule
  • Vous remettre d’un accouchement
  • Les prémisses de la périménopause ou de la ménopause
  • Un stress extrème

Arrêter la Pillule et la Chute de Cheveux

Lorsque vous stoppez une méthode de contraception orale, il est possible que vos cheveux se mettent subitement à tomber en masse. Cela est causé par un phénomène qu’on appelle l’effluvium télogène, une affliction temporaire qui entraîne la perte capillaire due au stress hormonal provoqué par l’arrêt de la pilule. On le considère aussi, en quelque sorte, comme une phase de mue, même si ce déséquilibre hormonal peut durer jusqu’à six mois. Certaines femmes auront des symptômes bénins tandis que d’autres pourront observer une diminution considérable de leur chevelure. Heureusement, cette situation est momentanée et disparaîtra à mesure que votre corps se remettra de l’arrêt de la pilule. Quoi qu’il en soit, il faut parfois compter jusqu’à une année entière pour que vos cheveux retrouvent enfin leur densité d’origine. Pour plus d’informations sur comment arrêter la pilule, jetez un œil à notre guide ici.

Démarrer la Pilule et la Perte Capillaire

Certaines femmes font aussi l’expérience de la chute des cheveux lorsqu’elles commencent la pilule. Tout simplement parce que votre corps a l’impression qu’il se trouve aux premiers stades de la grossesse qui peuvent, eux-aussi, déclencher la perte de cheveux. Lorsqu’un spermatozoïde fertilise un ovule, la production d’œstrogène et de progestérone se modifie pour empêcher une future ovulation. La contraception orale fonctionne de la même façon. La perte capillaire due au démarrage de la pilule est normalement de courte durée et devrait disparaître en l’espace de quelques mois.

La Ménopause et la Perte de Cheveux

La ménopause a un impact colossal sur la production de plusieurs hormones, donc, elle peut aussi entraîner une perte de cheveux. Les œstrogènes et la progestérone aident vos cheveux à pousser plus vite et à rester implantés plus longtemps, mais, durant la ménopause, vous en produisez moins. Lorsque le taux de ces hormones chute, les cheveux poussent moins nombreux et moins vite et deviennent plus fins. Le déclin hormonal peut aussi déclencher une surproduction d’androgène, un type d’hormone masculine qui provoque le rétrécissement des follicules. Cela peut non seulement causer des pertes capillaires mais aussi augmenter le duvet sur votre visage. Des modifications de votre hygiène de vie peuvent aider votre corps à s’adapter à ces déséquilibres hormonaux. C’est bon à savoir: Lisez-en plus sur la périmenopause et les modifications que vous pouvez apporter à votre style de vie pour en amoindrir les symptômes.

Le Postpartum et la Perte de Cheveux

On le sait, la grossesse est accompagnée de son lot de symptômes désagréables, mais avoir des cheveux épais et brillants est à classer dans la colonne des avantages. Une personne moyenne perd à peu près une centaine de cheveux par jour. Cela peut paraître beaucoup, mais ça intervient graduellement donc on ne s’en rend quasiment pas compte. Par contre, lorsque vous êtes enceinte, vos hormones empêchent carrément vos cheveux de tomber. C’est ce qui leur procure leur aspect luxuriant! Malheureusement, dans les mois qui suivent leur accouchement, de nombreuses jeunes mamans constatent une forte réduction de leur masse capillaire. C’est un phénomène normal, même s'il peut effrayer (et décevoir après ces mois passés à profiter d’une chevelure de rêve!). Il est causé par une chute d’œstrogènes et beaucoup de médecins et de dermatologistes parlent alors de chute de cheveux excessive. Cela arrive autour des six mois après l’accouchement. Mais pas d’inquiétude, tout devrait être rentré dans l’ordre à temps pour le premier anniversaire de votre bébé!

Stress Extrême et Perte de Cheveux

Tout comme pour l’arrêt de la pilule, le stress extrême peut provoquer une perte de masse capillaire résultant de l'effluvium télogène qui fait tomber vos cheveux en l’absence de nouvelles repousses pour les remplacer. Vous remarquerez cette phase de perte de cheveux aux alentours des deux à trois mois après qu’ait eu lieu l’évènement générateur de stress ou le changement majeur dans votre vie. Donc, si vous avez souffert d’une rupture, si vous avez changé de pays, perdu quelqu’un ou quelque source d’immense stress que ce soit, attendez-vous à voir votre chevelure réduire. Dans la plupart des cas, les effets seront éphémères et mineurs, vous trouverez juste un peu plus de cheveux sur votre oreiller, sur votre brosse ou dans le tuyau d’évacuation. La perte de cheveux due au stress s'appelle effluvium télogène. Contrairement à la perte capillaire hormonale, elle ne risque généralement pas d'être permanente. Pareil aux autres formes de perte capillaire, l’effluvium télogène affecte vos cheveux en les forçant à amorcer la phase télogène, la phase finale de cycle de croissance capillaire. Cela peut provoquer la chute de vos cheveux sans qu’il y ait de nouvelles repousses pour les remplacer. Généralement, vous remarquerez l’effluvium télogène avec un délai de deux à trois mois après l'événement stressant ou le changement dans votre vie qui en est à l’origine.

Combien de Cheveux vais-je Perdre?

Cela varie en fonction des personnes. Parfois, il s’agit juste de quelques cheveux sur votre oreiller, sur votre brosse, dans votre bonde et d’autres fois, la perte de masse capillaire est clairement visible. Certaines femmes remarquent la différence lorsqu'elles se font une queue de cheval, elles ont besoin de faire un ou deux tours supplémentaires avec leur élastique comparé à avant. Heureusement, les symptômes sont souvent mineurs et de courte durée, la densité de vos cheveux reviendra en l’espace de quelques mois. Néanmoins, si vous êtes inquiète, parlez-en à votre médecin. Quelques fois, des pertes conséquentes de masse capillaire peuvent signaler un problème de thyroïde.

Quand vont-ils Repousser?

Oui! Soyez bien assurée que vous ne finirez pas chauve. La majorité des cas de perte de cheveux hormonale ne dure pas au-delà de six mois, la plupart des femmes retrouvent leur densité de cheveux habituelle dans l’année.

Puis-je Faire Quelque Chose pour Maintenir mes Cheveux en Bonne Santé?

Vous pouvez dépenser autant que vous voulez en shampoings et en après-shampoings, le fait est que la santé de vos cheveux dépend principalement des vitamines et des minéraux. Voici les plus importants pour favoriser la santé de vos cheveux:
  • Le Zinc et le Sélénium - Les deux sont supers pour votre peau et pour vos cheveux. Les recherches ont prouvé que le zinc et le sélénium accélèrent la régénération des follicules endommagés.
  • Le Cuivre est un sel minéral important qui contribue à soutenir la pigmentation naturelle des cheveux.
  • Votre Meilleur Ami, le Magnésium - participe à l’équilibre psychologique et au bon fonctionnement du système nerveux et soulage aussi la fatigue. Tous ces domaines vous permettent de combattre efficacement le stress, et, comme nous l’avons vu, le stress est l’un des déclencheurs de la perte capillaire.
Des cheveux en bonne santé sont le résultat d’une bonne hygiène de vie et d’un apport suffisant en nutriments. Mangez équilibré (toutes les couleurs de l’arc-en-ciel). Et si vous souhaitez prendre des compléments alimentaires, assurez-vous de les choisir de bonne qualité, gorgés d'ingrédients actifs. Vous aimeriez en savoir plus sur nos produits et trouvez lesquels pourraient vous convenir? Répondez à ce Petit Questionnaire. Vous avez encore des questions sur comment améliorer la santé et l’apparence de vos cheveux? Parlez-en avec nous. Nous pouvons vous aider.

___FR___