Revue par

Morgane Leten - Nutrition & Fertility Coach

Alimentation et Fertilité: sont-elles liées ?

Quand on parle d’avoir des enfants, on pense d’office Ă  la femme. Mais en rĂ©alité il faut ĂȘtre deux ! La fertilitĂ© d’un homme fait partie de l’équation puisque la capacitĂ© Ă  tomber enceinte dĂ©pend en grande partie des spermatozoĂŻdes.

AprĂšs avoir essuyĂ© des Ă©checs en essayant d’avoir un enfant, de nombreux couples rĂ©alisent que la fertilitĂ© de l’homme est peut-ĂȘtre en jeu. Et dans ce cas-lĂ , c’est presque toujours liĂ© Ă  la qualitĂ© du sperme. C’est pour ça qu’il est important de savoir ce qu’un homme peut faire pour amĂ©liorer sa fertilitĂ©. La nutrition affecte-t-elle la fertilitĂ© ? Vous voulez en savoir plus ? Continuez Ă  lire ! 

La mobilité, la forme et la quantité de spermatozoïdes

Trois facteurs influencent la qualité du sperme :

  1. La mobilitĂ© du sperme. Si le sperme d’un homme ne se meut pas de la bonne maniĂšre, il ne peut pas atteindre l’ovule. Et bien que l’utĂ©rus et les trompes de Fallope se contractent pour aider les spermatozoĂŻdes Ă  y parvenir, ce sont quand mĂȘme ces petits nageurs qui doivent faire la plus grosse partie du job. S’ils Ă©chouent, la fĂ©condation n’aura pas lieu. Comme pour la plupart des problĂšmes de fertilitĂ©, l’ñge a aussi un impact sur la mobilitĂ© du sperme.
  2. La santĂ© du sperme. Tous les spermatozoĂŻdes ne sont pas en top forme. Et au plus les spermatozoĂŻdes prĂ©sentent des anomalies, au moins vous ĂȘtes susceptible de tomber enceinte spontanĂ©ment. Les Ă©tudes montrent que le nombre de spermatozoĂŻdes en bonne santĂ© diminue avec l’ñge.
  3. La quantitĂ© de spermatozoĂŻdes. Chaque fois qu’un homme Ă©jacule, entre 100 mille et 200 mille millions (!) de spermatozoĂŻdes sont libĂ©rĂ©s. Au plus bas le nombre de spermatozoĂŻdes libĂ©rĂ©s durant l’éjaculation, au plus minces sont les chances de tomber enceinte.

Alors, que peut faire un homme pour augmenter les chances de grossesse ?

La maturation des spermatozoĂŻdes prend entre 75 et 90 jours. Du coup, le meilleur moment pour commencer Ă  prendre soin de la qualitĂ© de son sperme Ă©tait
 il y a 90 jours. Le seconde fenĂȘtre d’opportunitĂ© commence MAINTENANT ! 

 

La Fertilité Masculine et la Nutrition

Avant de vous parler plus en détail du lien entre nutrition et fertilité chez les hommes, voici quelques conseils pour améliorer la qualité et la quantité de spermatozoïdes. 

  • Boire avec modĂ©ration ! Ceci vaut, bien entendu, pour tout le monde. Mais un homme qui ambitionne d’ĂȘtre pĂšre doit boire avec modĂ©ration. Plus de deux verres d’alcool par jour rĂ©duisent la qualitĂ© du sperme.
  • Ne pas fumer, ni prendre de drogues. Car cela rĂ©sulte en une moindre qualitĂ© de sperme.
  • Garder l’entrejambe Ă  la bonne tempĂ©rature. Si les testicules d’un homme ont trop chaud, la qualitĂ© du sperme peut diminuer. Elles ne devraient pas dĂ©passer les 35 degrĂ©s Celcius, soit 2 degrĂ©s en dessous de la tempĂ©rature corporelle moyenne. Mais ne vous inquiĂ©tez pas, on ne vous demande pas d’y appliquer un pack de glaçons ! Tombez le caleçon, ça fera dĂ©jĂ  l’affaire. Il est aussi sage de ne pas rester assis trop longtemps au mĂȘme endroit, de ne pas prendre de bains chauds, et de ne pas passer du temps dans un sauna.
  • Avoir un environnement sain. Quand un homme est malade, la qualitĂ© de son sperme peut ĂȘtre temporairement rĂ©duite. Et s’il travaille avec des substances chimiques, radioactives, des pesticides, du plomb ou des radiations (comme les rayons X), ça peut aussi affecter la qualitĂ© de son sperme. 
  • On se dĂ©tend ! Le stress est l’un des autres coupables de la diminution de la qualitĂ© du sperme. Essayez de rĂ©duire l’exposition prolongĂ©e Ă  un stress intense. 
  • Faire du sport, mais en douceur. On ne vous demande pas de devenir le prochain Arnold Schwarzenegger, mais l’exercice physique, mĂȘme Ă  petites doses, peut avoir un impact positif sur la qualitĂ© du sperme. Si, toutefois, un homme fait trop de sport, ça peut rĂ©duire la production de testostĂ©rone, ce qui rĂ©duit la quantitĂ© de spermatozoĂŻdes. Alors, Ă©vitez les extrĂȘmes.
  • Manger sainement. Mangez sainement : certains aliments peuvent affecter votre sperme. Le zinc contribue Ă  la production de sperme et le sĂ©lĂ©nium contribue Ă  une spermatogenĂšse normale. 

La nutrition peut-elle améliorer la fertilité chez les hommes et les femmes ou pas 

Les articles de presse au sujet de la nutrition et de la fertilitĂ© masculine disent-ils vrai ? On sait tous qu’un style de vie Ă©quilibrĂ© a un impact positif sur notre santĂ© en gĂ©nĂ©ral, mais le rĂ©gime fertilitĂ© augmente-t-il les chances de tomber enceinte ?

Pour ĂȘtre honnĂȘte, on ne sait pas (encore) ! La recherche n’a pas encore prouvĂ© que ce rĂ©gime alimentaire augmente les chances de tomber enceinte, mais il montre toutefois que ça peut y contribuer. Il n’y a donc pas de mal Ă  essayer !

Pourquoi devrais-je essayer ?

  • Vous pouvez commencer tout de suite.
  • Ça ne coĂ»te rien.
  • Il n’y a pas d’effets secondaires nĂ©gatifs.
  • C’est la base d’une grossesse saine.

On pense donc qu’adapter votre nutrition pour amĂ©liorer votre fertilitĂ© vaut tout Ă  fait le coup ! Mais n’oubliez pas que la nourriture, ça ne fait pas tout.

Tomber enceinte, ça exige plus qu’une bonne alimentation.  Il faut aussi faire avec votre Ăąge, votre gĂ©nĂ©tique, vos hormones, votre environnement et le stress. Toutes ces choses sont importantes pour votre fertilitĂ©. En bref, vous ne pouvez pas tout contrĂŽler, mais vous pouvez contrĂŽler certaines choses. Commençons par celles-lĂ  ! 

  • Mangez des graisses saturĂ©es et Ă©vitez les graisses trans dĂšs que possible. Les graisses saturĂ©es peuvent ĂȘtre consommĂ©es via les fruits Ă  coque, les poissons gras et l’avocat. Parmi les poissons gras, il y a le hareng, le maquereau, l’anguille, le sprat et le saumon.
  • Optez pour des protĂ©ines vĂ©gĂ©tales comme les haricots, les graines de chanvre, les fruits Ă  coque, le tempeh, le tofu et les lĂ©gumes. 
  • Dites oui aux glucides complexes ! Ils ont mauvaise rĂ©putation dans certains rĂ©gimes alimentaires, mais si vous voulez tomber enceinte, vous avez carte blanche pour en manger !
  • Consommez du fer Ă  partir de lĂ©gumes comme les Ă©pinards, la citrouille, les choux et les champignons. 
  • Ayez un apport suffisant en acide folique actif.  La supplĂ©mentation en folates augmente le statut en folates chez la mĂšre. Une carence en folates est un facteur de risques pour le dĂ©veloppement du tube mĂ©dullaire chez le fƓtus. 
  • Buvez de l’eau, au moins deux litres par jour
  • Visez votre poids santĂ©. Etre en surpoids peut perturber votre cycle et vous empĂȘcher d’ovuler. Un bon IMC se situe entre 19 et 25. Vous ne connaissez pas votre IMC ? Calculez-le via cet outil.
  • Faites du sport, mais n’en faites pas trop. Faire  trop d’exercice physique peut vous empĂȘcher d’ovuler. Vous ĂȘtes aussi plus susceptible de ne pas ovuler si vous ĂȘtes en sous-poids.

Ouvrage conseillé : The fertility diet.

Les vitamines et minéraux qui contribuent au maintien de votre fertilité

Le Zinc

Le zinc contribue à une fertilité et une reproduction normales. 

OĂč trouver du zinc ? Les huĂźtres, la viande rouge dĂ©graissĂ©e, les fruits Ă  coque, les graines de sĂ©same, haricots et cĂ©rĂ©ales complĂštes sont de bonnes sources de zinc. 

L’Acide Folique

La supplĂ©mentation en acide folique augmente le statut des folates chez la mĂšre. Une carence en folates chez la mĂšre est un facteur qui favorise le risque de malformation du tube mĂ©dullaire chez le fƓtus en dĂ©veloppement. 

OĂč trouver de l’acide folique ? Les fruits, les lĂ©gumes, et surtout les lĂ©gumes Ă  feuilles vertes et les produits Ă  base de cĂ©rĂ©ales sont de bonnes sources en folates. 

Sélénium

Le sélénium contribue à une spermatogenÚse normale.

OĂč trouver des antioxydants ? Vous pouvez les consommer via les lĂ©gumes, le poisson, la viande, les graines et les fruits Ă  coque. 

Oméga-3 (DHA)

Prendre de l’omĂ©ga-3 DHA contribue au dĂ©veloppement normal du fƓtus et des enfants allaitĂ©s. 

OĂč trouver du DHA ? Le DHA se trouve principalement dans les poissons gras, les fruits Ă  coque & les graines, l’huile d’olive et les avocats. 

 

Faites le quiz pour découvrir quels compléments choisir. 

On sait que tomber enceinte peut parfois s’apparenter Ă  une expĂ©rimentation pĂ©rilleuse, mais essayez de ne pas stresser (mĂȘme si c’est plus facile Ă  dire qu’à faire !). Faites ce que vous pouvez, et souvenez-vous : un programme auquel vous pouvez vous tenir vaut mieux que tous les programmes auxquels vous n’arriverez pas Ă  vous tenir. Vous voulez plus d’informations sur la façon de prĂ©parer votre corps Ă  une grossesse ? Contactez-nous. Nous pouvons vous aider. 

On est ensemble ❀