Revue par

Morgane Leten - Nutrition & Fertility Coach

Back

Les effets secondaires de la pilule

Revue par

Morgane Leten - Nutrition & Fertility Coach

Nous sommes nombreuses à commencer à prendre la pilule à partir de l’adolescence et la majorité d’entre nous continue pendant des années, voire des décennies. Évidemment, la pilule est extrêmement efficace pour éviter les grossesses, mais les médecins la prescrivent aussi pour une série de symptômes liés aux règles, comme les douleurs, les sautes d’humeur, les cycles irréguliers et l’acnée. Même si la pilule est globalement sans danger, la plupart des médecins minimisent ses effets secondaires, ou n’en parlent carrément pas. En fait, beaucoups de femmes sont persuadées que la pilule n’a pas du tout d’effets secondaires. C’est faux.

Nous avons rédigé ce post pour faire la lumière sur ce que vous devriez savoir sur la pilule contraceptive. Soyons claires, cet article ne vise pas à rejeter en bloc la contraception hormonale. La pilule est une invention incroyable! Il s’agit peut-être de l’invention la plus déterminante du siècle dernier pour la santé des femmes! Néanmoins, toutes les femmes devraient être mise au courant de certains faits pour pouvoir estimer correctement si la pilule représente une solution adéquate pour elles.

Ne restez pas dans l’ignorance lorsqu’il s’agit de votre corps et de ce que vous lui faites absorber. Ce post est là pour vous informer et vous permettre de faire des choix qui vous conviennent vraiment en ce qui concerne votre bien-être en général et votre santé reproductive en particulier.

Qui a Inventé la Pilule?

Commençons par une petite leçon d’histoire? Le chimiste Dr Carl Djerassi introduit la pilule en mai 1950. Elle est le produit de ses expériences, faites durant les années 1940. Grâce à elles, il réalise qu’il est capable de synthétiser un progestatif à partir de la racine de Yam, une plante mexicaine qui peut stopper efficacement le processus d’ovulation. À l’origine, la pilule est commercialisée pour “contrôler le cycle”, cette innovation médicale transforme radicalement la vie et la santé des femmes pour des générations. Pour la première fois, elles gagnent une liberté inestimable et reprennent les commandes de leur système reproductif. Préalablement, les femmes n’avaient pratiquement aucun mot à dire sur la direction que prenait leur vie. Même si, avec beaucoup de chance, elles arrivaient à accéder à l’enseignement supérieur, la carrière principale de la femme restait d’être mère, à la maison pour s’occuper des enfants. Bien entendu, la pilule a créé la controverse, surtout parmi les groupes religieux qui considéraient qu’elle ouvrait la porte au “péché”.

La pilule grandit en popularité dans les années 1970, comme pierre d’achoppement du mouvement de la libération de la femme. Les femmes éduquées et profitant d'une nouvelle indépendance exigent de pouvoir prendre leur santé en mains et de choisir si et quand elles veulent faire des enfants. Les manifestations poussent à l’amélioration de la pilule (la diminution du taux d’œstrogènes et un meilleur conditionnement) ce qui a pour effet qu’une première génération de femmes peut enfin retarder l’âge d’avoir des enfants pour privilégier les domaines de l’éducation et de la carrière. Ça change complètement la donne.

Cela étant dit, entre les expérimentations douteuses des premiers temps est les récents rapports qui suggèrent que la pilule est responsable de la mort de 300 à 400 femmes chaque année, l’histoire de la pilule est loin d’être un conte de fées. Pour en apprendre davantage sur le sujet, nous vous invitons à regarder le documentaire The Business of Birth Control.

Pourquoi les Femmes Utilisent-Elles une Contraception?

Assurément, beaucoup de femmes prennent la pilule pour éviter de tomber enceinte. Mais de nombreuses mères bien intentionnées font aussi prescrire la pilule à leur fille de façon préventive lorsqu'elle commence à avoir une sexualité active. Si on la prend correctement, elle est incroyablement efficace pour éviter les grossesses non désirées.

Cependant, on prescrit aussi la pilules au jeunes filles et aux femmes pour les raisons suivantes:

  • Des règles irrégulières
  • Des douleurs menstruelles
  • Une acné et une pilosité trop prononcée
  • Des symptômes de syndrome des ovaires polykystiques ou de syndrome prémenstruel

Dans beaucoup de cas, la pilule est le réflexe pour tout ce qui a attrait aux règles. Elle est efficace, bien sûr, mais les femmes mériteraient d’être pleinement informées.

Comment Fonctionne la Pilule?

Pour faire simple, la pilule contient des hormones artificielles qui empêchent votre corps d’ovuler. Si vous n’ovulez pas, vous ne tomberez donc pas enceinte. Il existe diverses pilules contraceptives qui comportent des taux d’hormones variés. Certaines consistent à prendre des hormones pendant 21 jours, suivi d’un placebo (un cachet à base de sucre) pendant 7 jours et c’est durant ces 7 jours que les règles interviennent. D’autres variétés comportent seulement 4 jours de placebo ou même aucun.

Il faut prendre la pilule tous les jours à la même heure pour que ça fonctionne. Si vous l’oubliez (parce que soyons honnêtes: on est toutes passées par là!) vous devez utiliser une pilule de dépannage pendant les 7 jours qui suivent, pour vous assurer de ne pas tomber enceinte de façon inopportune. Évidemment, la pilule empêche les grossesses mais elle n’a aucune action sur les MST donc il est toujours conseillé d’utiliser des préservatifs.

Vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement de la contraception? Lisez ce post.

Quels sont les Effets Secondaires de la Pilule?

La liberté que procure la pilule est accompagnée de quelques effets secondaires. Mais, le problème, c’est qu’ils ne sont pas universels. Certaines femmes vont y être sujettes tandis que pour d’autres, ils seront quasi inexistants. Certaines ressentiront des effets secondaires qui s’arrêteront après quelques mois et d’autres en auront aussi longtemps qu’elles prendront la pilule. Quoiqu’il en soit, il est important que vous compreniez ce qui se passe pour votre corps et que vous soyez consciente de ce qui découle de la prise de la pilule.

Les bénéfices de la pilule ne sont plus à prouver mais la liste de ses effets secondaires est plutôt longue. Il s’agit d’hormones, après tout, et de contrôle hormonal… enfin, de tout ça, quoi! Donc, tenez-vous prête. Voici quelques uns des possibles effets secondaires de la pilule:

  • Des saignements entre les règles
  • La dépression, le vague à l’âme ou les sautes d’humeur
  • L’acné ou les changements de qualité de peau
  • Les ballonnements et la rétention d’eau
  • La fatigue mentale
  • Un appetit accru
  • Des maux de têtes
  • Des insomnies
  • Des sensations de nausée et/ou des vomissements
  • Des seins douloureux
  • Des problèmes de sommeil
  • La prise de poids

Également, la pilule provoque des déperditions de vitamines et de minéraux utiles à votre corps donc, il est important que vous sachiez comment y pallier. Votre meilleure défense? Les compléments alimentaires pour prévenir les carences et maintenir votre santé hormonale sur la bonne voie. Nous avons écrit tout un post sur le sujet donc, allez voir: Pourquoi avez-vous Besoin de Compléments Alimentaires si Vous Prenez la Pilule.

Qu’en est-il des Risques pour Votre Santé Associés à la Pilule?

Lorsqu’elles démarrent la pilule beaucoup de femmes sont prévenues des risques de caillots sanguins, surtout pour les fumeuses ou les femmes qui ont dépassé 35 ans. Cependant, il existe d’autres risques pour la santé qu’il est bon de connaître. Ils sont sérieux bien que rares (donc pas de panique!)

  • Caillots sanguins
  • Pression sanguine élevée
  • Cancer du foie
  • Problèmes de vésicule biliaire
  • Crise cardiaque

Prendre la pilule durant de longues périodes ne pose généralement pas de problèmes, c’est pourquoi les médecins la prescrivent. Mais, on vous pardonnera si vous avez du mal à suivre, il existe beaucoup de rapports contradictoires. Alors que certaines recherches suggèrent que la pilule contraceptive accroît vos risques de développer certains types de cancers, d’autres démontrent qu’elle réduit les risques de cancer des ovaires et de l’endomètre.

Quelles sont les Options Alternatives?

En ce qui concerne les problèmes menstruels, la pilule n'est pas l’unique solution. Même si elle aide sur beaucoup de points, elle ne s’attaque pas à la racine du problème, elle ne fait que le masquer. Chez Guud, nous croyons fermement que vos choix de mode de vie se répercutent directement sur votre bien-être menstruel et hormonal. Une bonne nutrition, de l'exercice régulier et, si besoin, des compléments alimentaires de qualité peuvent souvent soulager les symptômes menstruels. Nous encourageons grandement les femmes à apporter d’abord des changements à leur manières de manger et de bouger avant d’avoir recours à la pilule comme solution à leurs problèmes.

Votre cycle naturel est un bon indicateur de santé générale et il a d’autres avantages dont:

  • Réguler votre sommeil
  • Soutenir votre bonne humeur, avoir une action anti-dépressive (surtout pendant la phase d’ovulation de votre cycle!)
  • Être bon pour les os
  • Stimuler le métabolisme

Vous souhaitez des conseils pratiques sur comment vivre en harmonie avec votre cycle? Jetez un œil à ce post qui vous dit tout ce que vous devez savoir.

Quel est le Syndrome de la Pilule Contraceptive?

Si vous avez opté pour la pilule, il se peut que vous décidiez de l'arrêter un jour, soit parce que vous souhaitez tomber enceinte soit parce que vous voulez retourner à votre cycle naturel.

En général, lorsqu’elles arrêtent la pilule, les femmes se débrouillent toutes seules. Les médecins ne donnent pas vraiment de détails sur comment s’y prendre pour l’arrêter ou sur à quoi s’attendre. Pour beaucoup de femmes, les répercussions de l’arrêt de la pilule peuvent être profondes et effrayantes, surtout si elles ne s’y attendent pas! C’est le syndrome post-pilule, cela englobe une série de symptômes qui peuvent surgir lorsqu'une femme arrête la prise de la pilule (ou n’importe quelle autre contraception hormonale).

Ces symptômes peuvent inclure:

  • La perte des cheveux (nous avons écrit à ce sujet dans Comment Gérer la Perte Capillaire)
  • Des règles abondantes
  • L’absence de règles
  • La perte de libido
  • Des maux de tête
  • Le syndrome prémenstruel
  • L’acné
  • Des seins douloureux

Pour de nombreuses femmes, les symptômes du syndrome post-pilule disparaissent après quelques semaines tandis que pour d'autres l'expérience peut durer des mois.

Vous n’avez jamais entendu parler du syndrome post-pilule? Guud est là pour tout vous expliquer. Il y existe plein d’anecdotes qui relatent les effets causés par l'arrêt de la pilule (Vous n’avez qu’à faire le tour de vos amies, elles auront toutes une histoire à raconter!) mais malheureusement, il n’y a pas d’études scientifiques sur le sujet pour confirmer que le syndrome post-pilule est bien réel (et oui, vous pouvez lever les yeux au ciel). Résultat, il est rarement mentionné par les professionnels de santé et les femmes sont laissées dans l’ignorance.

Mais ne vous inquiétez pas, chez Guud on s’occupe de tout.

Le meilleur moyen de soulager les symptômes du syndrome post-pilule est de procurer à votre corps ce dont il a besoin. La pilule crée des déperditions de vitamines et de minéraux donc, prendre des compléments alimentaires peut aider à équilibrer votre production hormonale.

Lisez ce que dit notre ambassadrice Trix de ce qu’elle a vécu après avoir arrêté la pilule. Et si vous vous apprêtez à l’arrêter vous-même, vous pouvez lire Arrêter la Pilule: Comment Remettre Votre Corps sur des Rails. Cela vous donnera des indications sur comment minimiser au maximum les symptômes du syndrome post-pilule et sur comment revenir le plus rapidement possible à votre cycle naturel.

Comment Puis-je en Savoir Plus?

Parlez avec Nous. Si vous vous êtes déjà adressée à votre médecin, et que tout n’est pas encore suffisamment clair pour vous, faites le nous savoir. Nous avons une équipe d’expertes prêtes à vous répondre, que vous réfléchissiez à prendre la pilule, que vous ne sachiez pas trop quelle décision prendre ou que vous soyez déterminée à l’arrêter après des années.

Souvenez-vous: la pilule est fabuleuse, mais elle n’est pas votre seule option. Il est important d’en comprendre les effets secondaires et les risques avant de s’engager sur cette voie. Le savoir vous permet de reprendre la main, donc, assurez-vous de bien comprendre les choix qui s’offrent à vous pour prendre la bonne décision pour vous et pour votre bien-être menstruel.

Quel supplément ?

Fais le quiz